Jour 104 ; Kim, les aéroports et la Nouvelle-Zélande

L'aventure

J’avais l’intention il y a presqu’une semaine, c’est-à-dire en débarquant de l’avion à Auckland (en Nouvelle-Zélande yééé!), de prendre une bonne journée de repos, d’en profiter pour faire mon lavage (un peu trop longtemps depuis ma dernière brassée) et pourquoi pas, d’écrire un blogue. J’ai bien dit : j’avais l’intention… et comme m’a trop souvent répété mon père <>, mais voyez-vous, cette fois-ci, j’ai une bonne raison!

Après avoir passé une nuit blanche dans l’aéroport, dans l’avion, puis aux douanes à Auckland, j’étais absolument crevée. Je me permet donc de manger des pancakes bien grasses du McDonald avant de trouver un moyen de me rendre en ville, car bien sûr rien n’était encore réservé (ah Kim et l’organisation). Mais voyez-vous, avant même de pouvoir réservé quoi que ce soit, ma carte de crédit ne marchait plus. 8$ de mis dans le téléphone public plus tard, et 45 secondes de conversation…

Voir l’article original 348 mots de plus

Cambridge-Oxford « the Boat Race »

La fameuse course d’aviron Cambridge-Oxford « the Boat Race » se déroule chaque année entre les deux universités anglaises de Cambridge et d’Oxford.

La  course d’aviron Cambridge-Oxford a lieu à Londres sur la Tamise et réunit chaque année environs 500 000 personnes et plus de 500 millions de téléspectateurs. Historiquement, la première couse remonte à 1829.

Les deux équipes sont surnommées les « blues », les bleu clair étant l’équipe de Cambridge et les plus foncé celle d’Oxford.

Ancienne affiche The Boat Race

Image

La Course:

Image

La victoire:

Cette année Oxford a remporté la course, et permet de réduire l’écart sur son concurrent qui compte 81 victoires et 77 défaites.

Image

Si vous vous rendez à Londres durant cet événement, n’attendez pas la dernière minute pour réserver votre hôtel à Londres dans le centre.

Sources Photos:

http://pinterest.com/pin/225813368787624339/

http://pinterest.com/pin/73535406388152516/

http://pinterest.com/pin/81557443224397970/

Burger Texan

Myriam et Jonathan

Article culinaire !

Il a fallu que Jonathan craque pour un burger (ça ne sera ni le premier ni le dernier) …

Petit « restaurant » sans prétention, pas très cher et qui a rempli nos estomacs !

DSC_0693

On a été super bien accueillis !

DSC_0695DSC_0696

Notez pour l’anecdote que j’ai voulu manger « light » en commandant une salade avec du poulet, seulement ils avaient omis de spécifier que le poulet était frit, du coup j’aurai pu manger un burger c’était pareil !

DSC_0707DSC_0706DSC_0701

A demain pour de nouvelles aventures !

Voir l’article original

Les secrets des vendanges à Bordeaux

Que faire dans le bordelais à l’époque des vendanges ? Quand commencent-elles et comment en profiter au mieux ? Qu’est-ce que des vendanges réussies et comment choisir son vignoble ? Autant de questions auxquelles cet article tentera de répondre pour les curieux souhaitant découvrir le bordelais !

Image

Les secrets des vendanges à Bordeaux

La période des vendanges est un excellent moment pour parcourir les environs de Bordeaux. Beaucoup d’évènements sont organisés, non seulement à Bordeaux mais aussi dans de nombreux villages des alentours. Prenez un hôtel aéroport Bordeaux et découvrez les secrets des vendanges et ceux de la viticulture en général. Préparez votre séjour dans les vignes avec quelques conseils pour ne rien manquer.

Quand commencent les vendanges

Saint-Emilion, Margaux, Pauillac, Sauternes… selon la météo, les dates des vendanges varient d’une année sur l’autre mais moins distinctement dans le bordelais.

Autrefois, ces dates de vendanges étaient fixes. Depuis longtemps déjà, elles varient aussi selon les terroirs et même les appellations et les producteurs. Elles sont souvent publiées provisoirement à titre indicatif avant d’être confirmées, parfois bien peu de temps à l’avance.

Image

Comment profiter de la période des vendanges

Pour en profiter, la région bordelaise offre des options pour tous. Il y a les excellentes journées portes ouvertes qui vous permettent de visiter des chais et de faire des dégustations. Vous pouvez aussi participer à des randonnées accompagnées à travers les vignobles. Ce sont deux possibilités qui conviennent aux connaisseurs comme à ceux qui veulent découvrir les secrets de la vigne. Pensez aux offices de tourisme mais également aux maisons des vins, qui organisent beaucoup d’évènements autour des vendanges chaque année.

Et bien sûr, il y a les fêtes des vendanges que les villages autour de Bordeaux organisent depuis si longtemps. Si vous trouvez un hôtel à l’aéroport de Bordeaux, renseignez-vous pour connaître les meilleurs endroits à visiter pendant les vendanges quand il y a des fêtes locales, réputées très chaleureuses.

Image

Pensez aux différentes routes des vins des environs de Bordeaux. Certaines vous permettent de découvrir les châteaux des grands crus, d’autres sont un mélange de balades vigneronnes et de visites de sites patrimoniaux.

Qu’est-ce qu’une bonne récolte ?

Pour que le succès soit au rendez-vous, il faut surtout savoir choisir la bonne date pour commencer les vendanges.

Cela dépend de la maturation du raisin qui est différente pour chaque cépage. C’est très complexe mais le plus délicat reste d’éviter les conditions climatiques susceptibles de gâter le résultat, la pluie mais également la canicule. Les grands domaines font les vendanges à la main pour pouvoir choisir les meilleures grappes. Le viticulteur a donc aussi une bonne récolte quand il n’y a pas eu trop de pertes à cause de grappes que l’on ne pourra pas utiliser.

Comment choisir son vignoble ?

Les vignobles les plus réputés attirent de nombreux visiteurs. Yquem, Laffite-Rothschild, Pauillac, Margaux, Mouton Rothschild, Latour ou Pétrus en font partie. Ce sera surtout la découverte des vins rouges et pour le vin blanc, il faudra aller plus au sud ou vers l’océan !

Sources photos:

http://pinterest.com/pin/283797213988843955/

http://pinterest.com/pin/377598749977256915/

http://www.barr.fr/fete_des_vendanges_773.php

Réunion de famille

Sibiriak

Retour en terres connues et visages, eux-aussi, bien connus. Irkoutsk et ses curiosités, le port de Listvianka, le village de pécheur de Khujir sur l’île d’Olkhon et la capitale de la République Bouriate : Oulan-Oude. Destinations lointaines, pourtant presque familières. J’y retrouve des rues, des cafés, des paysages a peine changées par le printemps naissant. Un petit air de déjà vu donc dans cet article, ou plutôt ces photos. Un nouveau plaisir aussi, celui de faire découvrir ce qui fait la Sibérie : l’omul fumé que l’on mange avec les doigts, l’excursion sur la glace du lac Baïkal, le temple bouddhiste d’Ivolginsk … et tenter de faire comprendre, pourquoi, quand je regarde à travers les vitres usées du train, où seules, dans les paysages encore enneigés, apparaissent quelques maisons en bois, je me dis : « pourquoi pas? »

 

Voir l’article original