Chef-d’œuvre d’architecture et décors opulents: L’opéra Garnier

Si vous avez besoin d’être époustouflé pendant votre séjour à Paris, n’hésitez pas une seconde à faire la visite de l’Opéra Garnier car Charles Garnier, l’architecte à l’origine du bâtiment dans les années 1870, n’a pas fait les choses à moitié.

Image

Après 15 ans de travaux, le Baron Haussmann, directeur du projet, offre à Paris l’un de ses plus beaux joyaux. Pour se faire une idée des somptueux intérieurs de l’opéra, il suffit de voir la nef du grand escalier en entrant dans l’édifice, majestueuse et toute en marbre, de 30 m de hauteur. Pendant la visite de l’Opéra Garnier, il faut promener son regard partout et surtout, penser à lever la tête car les plafonds peints sont spectaculaires.

Pour mieux admirer le célèbre grand escalier de l’Opéra Garnier, il faut prolonger sa visite jusque dans les foyers où l’on a un panorama complet sur cet endroit étincelant. Voûtes, fresques, sculptures, peintures, miroirs, la visite de l’Opéra Garnier vous offre littéralement à chaque pas que vous faites, une multitude de détails décoratifs, peu importe l’endroit où vous êtes. Après l’hommage à l’architecte dans le grand foyer, découvrez la rotonde du salon du glacier puis la salle principale, accueillant les spectacles lyriques. C’est l’apothéose de votre visite, dans une pièce splendide qui fait 20 m de hauteur. Si vous séjournez dans un hôtel à  Paris Opéra, il est très facile de planifier cette visite.

 

Le succès du quartier japonais

Avec l’engouement pour le Japon qui s’est abattu sur la France ces dernières décennies, le quartier japonais est devenu un paradis des amoureux de la culture des sushis et mangas. C’est aussi un lieu agréable où l’on peut se divertir et découvrir quelques traditions.

Image

Encore méconnu, le quartier japonais de Paris abrite pourtant plusieurs merveilles pour les passionnés et pour les autres, il offre un dépaysement inattendu. Pour le découvrir, la meilleure solution est de réserver un hôtel Paris Opéra.

Quand bien même le quartier japonais n’est pas un voyage au Japon, il est une alternative originale pendant votre séjour à Paris. Vous pourrez aussi profiter de l’un des karaokés du quartier, trouver des cours de japonais ou divers services, comme les soins esthétiques ou la coiffure.

La rue Sainte-Anne, la rue des Petits-Champs, la rue de Richelieu, la rue Chabanais ou encore la rue Saint-Augustin, connaissent un vrai succès auprès des parisiens mais moins des touristes qui, toutefois, viennent déjeuner ou dîner : la cuisine est plus authentique que d’habitude. Le succès de Little Tokyo est également en partie dû aux opportunités pour le shopping.